• Appartement 27

Une traduction médicale de qualité est-elle possible avec Google Translate ?

Mis à jour : 10 janv 2019

L’arrivée de la traduction automatique en ligne via Google Translate a inévitablement bouleversé le marché de la #traduction #médicale. Ce service gratuit vous propose la traduction d’un mot ou d’une phrase, et même maintenant d’une page entière lorsque vous surfez sur internet. Ces traductions gratuites participent pleinement au phénomène de globalisation et de ce fait, ouvrent les internautes à une communication mondiale mais sont-elles pour autant fiables ? Qu'en est-il si vous deviez utiliser ces traductions automatiques lors d'échanges avec un médecin, à l'autre bout du monde ? Seriez-vous capable de faire confiance à un logiciel gratuit ? Pourrait-on donc légitimement associer traduction automatique et traduction médicale de qualité ?


La légitimité de Google Translate, même pour les traducteurs professionnels.


En tant que traducteur professionnel, je ne m’oppose absolument pas à cet outil génial qui peut éveiller la curiosité de chacun, faire qu’on puisse apprendre et s’intéresser à de nouvelles choses jusque-là inaccessibles, dans des langues exotiques par exemple.

Cependant, et au vu du caractère important qu’une traduction peut revêtir, il est essentiel de savoir distinguer ce qui touche du domaine de l’information (on prend ce qui est intéressant pour avancer pas à pas dans une forme de compréhension) et ce qui relève du professionnel (une traduction qui doit nous servir pour communiquer avec exactitude).

La traduction médicale est pour moi un domaine qui ne doit pas avoir recours à la traduction automatique.


Quand les scientifiques s'en mêlent


Une très sérieuse publication dans le British Medical Journal (BMJ) a d’ailleurs mis en lumière les incohérences et les risques que pouvait représenter l’utilisation des technologies dites de traduction automatique dans le domaine médical et plus précisément dans le milieu hospitalier. Le lien pour télécharger gratuitement la publication ici.

Dix phrases ont été évaluées dans pas moins de 26 langues, toutes proposées par Google Translate, afin de mettre en évidence les faiblesses et les risques de la traduction automatique, permettant ainsi aux scientifiques de pouvoir évaluer leurs recherches en comparant 260 phrases traduites.

Parmi les différentes langues utilisées, d’énormes disparités ont émergé quant à la qualité des traductions.


Les langues européennes mieux traduites que les autres...


Ainsi, sur les 260 phrases, seules 150 ont été correctement traduites pour 110 fausses. Au niveau des langues, les langues européennes ont pour la plupart la moyenne, le portugais ayant été de loin la langue la mieux traduite par Google avec un score très honorable de 90%.

Les langues asiatiques comme africaines ont, quant à elles, raté leur test puisque quasiment 2 phrases sur 3 sont fausses, atteignant même un taux d’erreur de 9 phrases sur 10 pour le swahili.

Les algorithmes de Google Translate se basent plus sur une approche statistique en cherchant à faire « matcher » des mots hors contexte plutôt que d’essayer de les associer dans une logique de dictionnaire/grammaire, ce qui donne lieu à des non-sens caractérisés.

Rien n’est pire que de ne pas donner de contexte et de s’attendre à quand même tomber sur le mot juste. Faites l’expérience en tapant simplement « avocat » dans Google Translate. On vous proposera systématiquement « lawyer » (avocat/justice) et jamais avocado (avocat/fruit).

Revenons maintenant à notre étude et imaginez que vous utilisez ce système pour traduire des documents médicaux ou même simplement quelques phrases que vous souhaitez échanger avec un médecin.

La phrase posée par un médecin en ces termes « avait-il une forte température à la maison ? » devient maintenant « la température de chez vous était-elle élevée ? ». L’affirmation « votre enfant naîtra prématuré » devient « votre enfant dort tôt ».


La nécessité d'avoir recours à un professionnel de la traduction médicale


En conclusion, Appartement 27 vous recommande de faire confiance à un professionnel de la traduction médicale pour toute demande sérieuse (étude, essai clinique, diagnostic, examens médicaux, notice médicament, etc.). Il est évident maintenant que si vous êtes à l’étranger et que vous n’avez aucune façon de communiquer à part l’utilisation d’une application smartphone, Google Translate sera la seule alternative possible. Nous vous donnons toutefois un petit conseil : essayez de trouver un interlocuteur qui parle anglais (même un anglais basique), plutôt que de traduire vos propos vers une langue exotique qui ne soit pas encore bien gérée par Google ; il y aura beaucoup moins de pertes au niveau du sens et de vos échanges.

Appartement 27 vous propose des traductions médicales professionnelles à Toulouse, de grande qualité. N’hésitez à nous consulter pour un devis gratuit de traduction.